La liberté vaccinale

Alors que les autorités sanitaires françaises mènent une grande campagne de promotion en vue de faire adhérer la population aux contraintes de vaccination pour les nouveaux nés, certaines associations s’efforcent de résister et d’attirer l’attention sur les dangers de ces vaccinations.

Pour le coup, il deviens difficile pour nous simples citoyens pas particulièrement aguerris aux rigueurs de l’analyse scientifique, de nous faire une idée impartiale.

Pour aider les lecteurs à se faire une opinion, je vais m’efforcer de mentionner ici les articles qui m’ont particulièrement interpellés et qui me semblent relever d’une analyse saine.

La Ligue Nationale Pour la Liberté des Vacinations

Ligue Nationale Pour la Liberté des Vaccinations

Cette association a adopté une position relativement modérée et saine. Elle n’est pas contre la vaccination mais contre son obligation. Chaque citoyen, chaque parent doit pouvoir choisir pour lui même ou pour ces enfants lui semble le plus sur.

Ils éditent un bulletin par mail très intéressant. Ils font le point sur les évolutions de la législation et sur les dernières informations permettant d’évaluer le risque et l’intérêt de la vaccination.

Leur site.


A.I.M.S.I.B.

Association Internationale Pour Une Médecine Scientifique Indépendante et Bienveillante

Cette association a pour vocation de fournir une information à la foi impartiale (indépendante des intérets financiers) et scientifique sur les faits de santé propres à la société actuelle.

Concernant les vaccins, cet article m’a particulièrement interpellé : Vaccins pédiatriques obligatoires, best-of. En bonus, rigolons avec l’INSERM

Lilo : mettez un moteur de recherche éthique sur votre navigateur

moteur lilo

Lorsque vous faites des recherches sur le web avec le moteur de Google, vous alimentez les caisses de cette compagnie qui se rémunère à l’aide des publicités.

Le moteur Lilo, se rémunère aussi sur de la publicité, mais reverse la moitié de ces recettes à des projets sociaux et environnementaux. De plus il s’agit d’un moteur de recherche d’origine française et francophone. Ce projet est à rapprocher de celui d’Ecosia qui finance des projets écologiques.

A l’image de la légende du colibri, chacune de vos recherches contribue à améliorer la planète.


« Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés et atterrés observaient, impuissants, le désastre. Seul le petit colibri s’active, allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec pour les jeter sur le feu. Au bout d’un moment, le tatou, agacé par ses agissements dérisoires, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ? » « Je le sais, répond le colibri, mais je fais ma part » .

Légende amérindienne.

Lilo dont l’emblème est une goutte d’eau soutiens déjà plus de 150 projets sociaux et environnementaux en France et dans d’autres pays.

Ecosia le moteur de recherche écolo

Ecosia logo

Une idée innovante : participer à la replantation en utilisant son moteur de recherche.

Il n’existe aucun capteur de CO2 plus efficace qu’un Arbre. C’est pourquoi Ecosia choisi la reforestation comme moyen d’agir contre le changement climatique. Imaginez que vos recherches quotidiennes sur Internet fassent automatiquement pousser de nouveaux arbres dans le monde.
Avec Ecosia cela devient possible. Comme la majorité des moteurs de recherches, en plus des résultats de recherche, nous proposons des annonces publicitaires. C’est leur partenaire Bing qui fournit ce contenu et à chaque fois qu’un utilisateur clique sur une annonce, nous gagnons un
peu d’argent. Ce qui différencie Ecosia, c’est qu’ils investissent un minimum de 80% de leur bénéfice dans des projets de reforestation. Une simple technologie, utilisée par des millions de personnes au quotidien, devient ainsi un outil pour le changement positif de notre monde.

Ecosia comment ca fonctionne

Sur le même registre regardez aussi notre article sur Lilo le moteur de recherche éthique.

Refuser les compteurs linky

Les compteurs linky tentent de s’imposer en France pour remplacer nos compteurs électriques.

Voici un petit reportage nous montrant des centaines de raisons pour les refuser et s’opposer à leur installation dans nos maisons.

« Take back your power » un reportage édifiant traduit en français.


 

En France ça s’appelle LINKY https://fr.wikipedia.org/wiki/Linky
Et 80% des foyers en seront équipés d’ici 2020, cela commence en…2016.
Cela fait partie du package « « transition énergétique pour la croissance verte » ».
C’est une petite boite verte, toute mignonne, pour de l’énergie « green ».

La résistance s’organise grâce au Collectif Stop Linky, aidons les à nous protéger.

 

Une méthode simple et légale pour faire obstruction localement au déploiement de ces compteurs :

1°) Se rapprocher de votre association locale d’opposants aux « compteurs intelligents » afin d’obtenir leur consentement pour constitution de partie civile en cas de procédure judiciaire engagée suite à une plainte que vous déposeriez dans ce cadre. Cette association devrait également pouvoir vous renseigner sur la période prévue pour le déploiement des compteurs sur votre commune et vous conseiller sur le refus des nouvelles conditions contractuelles que votre fournisseur ne devrait pas manquer de vous envoyer…

Constitution d’un « comité de vigilance » à l’échelle de votre immeuble, quartier, village, afin d’identifier les premières interventions des sociétés mandatées pour effectuer les échanges.

2°) Dès la première tentative d’accès d’un opérateur sur un compteur situé à l’intérieur d’une propriété privée, Photo/vidéo du véhicule et de sa plaque.
Éventuellement (mais délicat) NEUTRALISATION « soft » DU VÉHICULE : clé de contact « envolée » ou véhicule « inopportunément » garé.

3°) Demande d’intervention immédiate des autorités locales de police ou de gendarmerie pour constatation du flagrant délit.

4°) PHOTO/VIDÉO DE L’AGENT attestant de sa position sur les lieux sans autorisation du propriétaire/locataire. (Pas d’intervention physique sur la personne, sauf en réponse à une agression de sa part)

5°) Dépôt de plainte : violation de propriété, tentative d’effraction, tentative de vol.

La multiplication de ces plaintes et le coût engendré pour ces sociétés devraient « freiner » le mouvement, les procureurs ne pouvant pas les rejeter systématiquement d’un revers de main (certains sont certainement encore honnêtes. Mais si… puisqu’on vous le dit !).

La résistance s’organise. Voici une action collective à laquelle vous pouvez vous associer :

https://linky.mysmartcab.fr

Il vous en coutera 48 € en vous inscrivant jusqu’au 8 avril 2018.

Annuaire

L’annuaire de Vivre Libre

L’annuaire libre des meilleurs sites pour vivre en toute liberté.